Description de la Méthode de Traitement des Eaux Usées par RhizosphéRe

La méthode par rhizosphére est une méthode naturelle, brevetée, pour le traitement des eaux usées et des boues. Cette technique repose sur les processus d'auto-régulation présents dans les sols.

Le sol, meilleur bioréacteur de la nature, posséde les propriétés nécessaires pour piéger, concentrer et complexer les polluants qui sont ensuite décomposés par les micro-organismes. Cela s'explique par la surface de contact avec les eaux usées qui est 40 fois plus grande que dans les systémes de traitement conventionnels.

Les eaux usées traversent une zone humide artificielle plantée d'une variété de roseaux spécifiques (Phragmites australis). Le fond du bassin est recouvert d'une membrane imperméable en polymére.

Les interactions entre le sol, le systvme racinaire des roseaux et les micro-organismes garantissent des conditions optimales pour les réactions biochimiques nécessaires au traitement des eaux usées, des boues et pour la décomposition des substances hautement toxiques avec la méthode de traitement par rhizosphére.

Schéma d'une installation par rhizosphére

root zone system

Les roseaux sont adaptés aux traitements nécessaires échaque type de polluants. Leurs systémes racinaires aménent de l'oxygéne aux micro-organismes et facilitent le passage des eaux usées. Gréce é ces conditions, l'activité biochimique du sol augmente. La mosaéque de zones aérobies et anaérobies entre les systémes racinaires permet une efficacit de la décomposition des polluants, supérieure aux normes en vigueur.

Dans ces conditions, la densité des bactéries est 100 fois supérieure é celle présente dans les systémes de traitement conventionnels. Cette forte densité de bactérie explique la capacité de traitement d'un large spectre de polluants. Plus de 100 milliards de bactéries présentent dans un échantillon de 1g de sol de la rhizosphére avec plus de 10000 espéces différentes de bactéries.

Cette grande variété permet de décomposer un large panel de substances organiques dans un lieu restreint. Elle garantie également la capacité d'ajustement de l'installation face é de brusques changements de concentration ou de composition des effluents é traiter.

La méthode de traitement par rhizosphére a été développée par le professeur KICKUTH, la premiére installation a été réalisée en Allemagne en 1974. Cette technologie est protégée par 40 brevets internationaux.

logo.png

A: 18 Th. Siokou St., Athens, 15341, Greece
E: info@rhizotechniki.gr
T: 210 6519659

Quick Link

Follow Us

Support
Copyright © 2020 Rhizotechniki.

Design & Development By Manolis Chatzigeorgiadis

Search

+880 322448500 Beverly Boulevard Los Angeles